[logiciel creation site] [creation site internet] [creation site web] [Accueil]

ACCEUIL

Les nationnalités qui nous ont fait l'honneur de nous rendre visite dans nos gîtes sont / de nationnaliteit van onze klanten :

                                                                   Belge de Flandre, de Bruxelles et de Wallonnie

                                                                   Italie

                                                                   Pays-Bas

                                                                   Angleterre

                                                                   Allemagne

                                                                   Panama

                                                                   Australie

                                                                   Grand Duché du Luxembourg

                                                                   France

                                                                   Etats Unis d'Amérique

                                                                   Hawaï

                                                                   ...........

  

Notre maison va être agrandie par la suite par des propriètaires ultérieurs comme en attestent les marques de cimenteries montrant que l'on a surélevé le toit, visiblent sur le pignon sud de la maison (au-dessus de la terrasse du gîte 2).

Le 10 septembre 1930 Ernest PIERRET (mon grand-père marernel ) fils aîné du meunier de Nadrin, devient propriétaire de la maison qui comprend un corps de logis ( actuel gîte 1), une étable permettant de loger une dizaine de vaches, un taureau, un cheval de trait Ardennais, des cochons, des moutons et des poules ( actuel gîte 2) et une grange (actuel gîte 3), ainsi que deux petites caves. Il va y excercer le métier d'agriculteur avec son épouse Marguerite GROGNA. Ils auront deux filles : Ernestine ( ma maman ) et Emma.

Quelques années plus tard survient la deuxième guerre mondiale pendant laquelle la maison va être occupée par l'armée allemande, les habitants étant relégués à la cave. Une nuit, un parachutiste Américain bléssé et brûlé y est amené pour y être interrogé. A la fin de la guerre la maison est incendiée. Il ne reste que les murs, ils ont tout perdu ou presque. Heureusement, on ne déplore aucune victime ni humaine ni animale, car nous sommes en juin et les animaux sont aux champs. Ernest et sa famille vont reconstruire la maison à partir des ruines. Les poutres du toit proviennent du Bois-Saint-Jean tout proche.

 Ernest quitte ce monde en 1962 et Margueritte vit dans la maison jusqu'à l'âge de 100 ans. Après sa disparition, Ernestine rachète la moitié de la maison à sa soeur Emma et rafraîchit le corps de logis pour en faire un gîte : le gîte 1 est né. Il sera loué pour la première fois le 1er janvier 2001. En 2006, elle décide avec mon frère Marc, de transformer les étables et la grange en deux nouveaux gîtes. Toute la famille se met au travail pendant les congés et les week-end après que le gros-oeuvre ait été terminé pour aboutir au résultat escompté. Les gîtes 2 et 3 seront loués pour la première fois en février 2010.

 

En 2013, Ernestine nous quitte à 92 ans en nous offrant son rêve. C'est Patricia ( mon épouse ) et moi-même  (Bruno) qui reprenons le flambeau. En février 2016, une fuite d'eau, due au gel dans le grenier du gîte 1 endommage grâvement le corps de logis. Des travaux de rénovation sont nécessaires et nous premettent de rebondir en rendant le gîte 1 plus agréable en gagnant une pièce au grenier. 

 

Quelle honneur et quelle responsabilité d'être un maillon de cette longue chaine !

En 1714, notre territoire ayant servi longtemps de champs de bataille aux Français, nous sommes devenus Autrichiens par différents traités internationnaux qui nous donnent Charles VI d' Autriche comme souverain. En 1748, c'est sa fille, l'impératrice Marie Thérèse d'Autriche qui lui succède. C'est aussi en 1748 qu'un premier édifice fut construit à l'emplacement de notre maison. Profitant enfin d'une période plus calme, des habitants de Ollomont décident de bâtir une fermette non loin du ruisseaux de "La Belle Meuse", ce petit ruisseau qui fait déjà tourner la roue du moulin situé à quelques centaines de mètres de là. Nadrin n'existe pas encore en tant que village mais comme un ensemble de pâtures au nord de Ollomont, dans la petite vallée creusée par ce ruisseau qui prend sa source dans la Fagne des Mochettes sur le plateau des Tailles. Pour construire notre maison, ils utilisent des pierres qu'ils trouvent d'abord dans les proches environs, notamment des "moëllons"  situés à quelques centaines de mètres de là, à un endroit qui semble offrir beaucoup de matériaux pret à l'emploie. C'est ainsi que des pierres qui proviennent de la villa romaine, qui ne sera identifiée que beaucoup plus tard, se trouvent incluent dans ses murs ( dans le pilier gauche de la grange notamment ). D'autres édifices sont construits par la suite et Nadrin devient un hameau de Ollomont au début des années 1800. Nadrin devient en suite le village principal et une Eglise y est construite en partie avec des matériaux provenant de la démolition de l'Eglise de Ollomont. La cloche de l' Eglise de Ollomont est transférée dans le clocher de l'Eglise de Nadrin en 1908.

  Brève histoire de la maison / geschiedenis van het huis